Dossier Urgence Vélo autour de la proposition de Mme Curvale

Publié le par Syndicat de quartier Les Echoppes - Le Vallon - Le Pin Vert

COMITÉ VERTHAMON HAUT-BRION

Siège social : 17 rue de l'Avenir

33600 PESSAC

Tel : 05.56.98.16.21

Déclaré Préfecture de la Gironde n04294

Pessac, le 11 mai 2020

Réponse : au Projet d'aménagements temporaires cyclables avenues J. Cordier et J. Jaurès.

Nous sommes stupéfiés par ce projet présenté par une conseillère municipale, vice Présidente Mobilité au Conseil Départemental de la Gironde concernant l'aménagement temporaire de pistes cyclables sur les avenues Jean Cordier et Jean Jaurès.

Nous tenons à préciser que nous ne sommes pas à Grenoble.

Le « coronavirus» touche les familles au niveau santé, professionnel et économique.

De plus, quand on ne connaît pas le terrain, on frise le ridicule : en effet, l'avenue J. Jaurès comporte des tronçons de pistes cyclables du Leclerc jusqu'à la limite de bordeaux (tronçonnés par la CUB au niveau des vignes du Haut Brion et au niveau du feu de trafic pour le tourne à gauche en venant de Bordeaux : demande de Talence)

C'est oublier que L'avenue Jean Cordier comporte dans sa partie comprise entre les vignes du Haut Brion et la rue André Gilles une petite zone économique comprenant :

  • Pizzeria, coiffeuse, réparation de cycles, brocante, bar.
  • Pharmacie, boulangerie, garage (mécanique), magasin diététique, cabinet de kinésithérapie.

Tous ont été touchés par le confinement et il est hors de question de les pénaliser à nouveau.

Cette pandémie favorise les magasins de proximité. Tout le monde doit faire des efforts.

Le Président

Paul Betin

Laure Curvale

Conseillère municipale EELV,

Vice-présidente Mobilités,

Conseil départemental de Gironde

Avec le collectif "L'Écologie pour Pessac, solidaire et citoyenne"

Aménagements temporaires cyclables et piétons : préparer le déconfinement à Pessac

Pour éviter un recours accru à la voiture lors du déconfinement et développer à Pessac la pratique du vélo, nous proposons de sécuriser les axes structurants que sont l'avenue Cordier, l'avenue Jaurès mais aussi le carrefour de l'Alouette.

Nous proposons également de créer une aire piétonne dans le centre ville, englobant entièrement la place de la Ve République et la rue des Poilus.

De façon générale, il est urgent de sécuriser les abords des écoles, avec la fermeture temporaire des rues aux voitures aux heures d'entrée et de sortie d'école, et de mieux les équiper en stationnement vélo.

1) Avenues Cordier et Jaurès : sens uniques, bandes cyclables et couloirs bus-vélo

L'avenue Cordier est empruntée par les cyclistes comme itinéraire vers Bordeaux (CHU Pellegrin, Université Carreire, centre ville) bien qu'elle soit étroite et sans aménagement cyclable. Elle offre une alternative à un itinéraire parallèle avenue Jaurès vers Haut Brion qui ne comporte d'infrastructure cyclable correcte que jusqu'au supermarché Leclerc.

Nos propositions visent à créer des sens uniques sur les deux avenues sauf pour les bus et pour les vélos, et à matérialiser les itinéraires vélos (bande cyclable ou couloir partagé).

La création de 2 sens uniques sur l'avenue Cordier (de part et d'autre de l'avenue Vallon) empêcherait un trafic de transit.

Les couloirs bus-vélo seraient des couloirs ouverts, sans séparateur ni terre-plein.

Ce type d'aménagement serait à adapter à l'avenue Cordier, étroite à certains endroits, notamment pour les croisements de bus et véhicules qui devraient attendre pour passer. Une alternative pourrait être un fonctionnement en chaussidou (2 bandes cyclables et une chaussée à voie centrale banalisée). À terme, un changement de plan de circulation des bus pourrait permettre des aménagements cyclables plus confortables.

Croquis du dossier présenté le 21 avril au conseil municipal
Croquis du dossier présenté le 21 avril au conseil municipal

Croquis du dossier présenté le 21 avril au conseil municipal

COMITE VERTHAMON HAUT-BRION                       Syndicat de défense des Intérêts de Quartier

                   17 rue de l'Avenir                                         et Comité des Fêtes et de bienfaisance

                    Tel : 06 76 70 15 87                                                   LES ECHOPPES LE VALLON

Tel : 06 81 19 93 44

Pessac le 18 mai 2020

PÉTITION CONTRE LE PROJET, de Laure Curvale

 

           
     


Conseillère municipale et Vice-présidente Mobilités au Conseil départemental de la Gironde,

 

-Aménagement temporaire cyclable et piéton concernant : les Avenues Jean Cordier et Jean Jaurès :

Sens unique, bandes cyclables et couloirs de bus-vélos.

A terme cela reviendrait à la suppression de la ligne de bus sur l'Avenue Jean Cordier. Voir dossier succinct ci-joint.

NOM

PRENOM

ADRESSE

SIGNATURE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Riveraine en colère 13/08/2020 14:31

Certains se croient sur une autoroute dans cette avenue, il n'est pas rare le soir ou la nuit d'entendre des véhicules passer à plus de 100 km / h alors que la route est limitée à 30 km / h. Je tremble pour les enfants / ados qui rentrent en vélo de nuit, sans éclairage public ! Un drame nous pend au nez.
De plus, circuler sur les trottoirs non aménagés avec les enfants est très périlleux, je ne parle même pas des handicapés ou des poussettes. Il faut parfois marcher sur la route : cause voitures stationnées (d'ailleurs même pas une dizaine) sur les trottoirs (peur pour leurs rétros et on les comprend). Parlons également de l'irrespect des passages piétons avec des véhicules qui accélèrent pour ne pas laisser les mères de familles pourtant accompagnées des enfants en rentrant de l'école toute proche. Les voitures n'hésitent pas à passer sur les pieds des enfants à haute vitesse. Parfois j'aurais envie de leur jeter un caillou dans la lunette arrière ! Les automobilistes répondront sûrement qu'ils ne voient rien aux passages piétons : évidemment les gens du bar sont si assoiffés qu'ils ont pour habitude de se garer sur le passage piéton, bouchant toute visibilité ! Je suis moi même automobiliste, je fais juste attention mais l'incivilité manifeste et grandissante fait que oui il est urgent de procéder à des aménagements avant que les drames n'arrivent !
Il n'a jamais été question de stopper le passage du 24, si vous lisez le projet le 24 pourra circuler dans les 2 sens ! Je suis la première concernée par les contraintes qu'un passage en sens unique induira mais il y va de la sécurité de tous et surtout de nos enfants ! Que fait on pour eux ??
Les habitués du bar ne nous manquerons pas, il peuvent partir, les utilisateurs de la pharmacie et de la boulangerie ne changeront pas d'habitude et ce sont des gens du quartier, qui viennent à pied pour la plupart, d'ailleurs surtout en rentrant de l'école après avoir périlleusement traversé l'autoroute. Les même pas 10 voitures garées pourront aller dans les rues perpendiculaires, pourquoi faire prendre tant de risques pour le confort de ces quelques personnes ?
Il est temps d'agir !

Syndicat de quartier Les Echoppes - Le Vallon - Le Pin Vert 13/08/2020 17:43

Bonjour Madame,
je comprends tout à fait votre désarroi devant l'incivilité croissante des usagers de l'espace publique. Concernant votre crainte au sujet de la vitesse des automobiles, je ne vois pas en quoi le passage en sens unique pourrait lutter contre. Bien au contraire il n'est pas rare de voir une augmentation de la vitesse moyenne sur les voies à sens unique.
Mais je suis bien d'accord avec vous qu'il faut réaliser des aménagements sur l'avenue Jean Cordier pour contraindre la vitesse des véhicules quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit. C'est une demande réitérée auprès de la municipalité tous les ans depuis que je préside le comité de quartier des Echoppes voici 11 ans.
Concernant la ligne 24 nous nous sommes référés au projet présenté par Mme Curvale au conseil municipal et l'impact sur cette ligne figurait bien dans sa conclusion.
Je transmets votre commentaire à votre président de comité de quartier puisque je suppose que vous résidez dans le quartier de Verthamon Haut-Brion.

Yves 24/06/2020 08:11

Pas de publication de mon dernier commentaire ? Merci d'être transparent compte-tenu du fait que vous semblez orienter par vos pétitions les actions de la mairie concernant le quartier (pas le votre hein).

Syndicat de quartier Les Echoppes - Le Vallon - Le Pin Vert 24/06/2020 15:57

Cher Monsieur Yves,
Ce qui me semble à moi scandaleux c'est votre ton très agressif pour discuter d'un projet pour le moins discutable. Ce qui est scandaleux c'est votre suspicion de vouloir cacher votre commentaire ! Celui-ci, ainsi que ma réponse sont inscrits comme visibles sur ma page d'administration. Ce que je trouve en revanche dommage c'est d'aborder un sujet avec dogmatisme sans considérer sérieusement des avis différents.
Raymond DELCROIX

Yves 18/06/2020 19:17

Je suis à mon tour stupéfait de cette pétition contre laquelle je m'inscris en faux. Que croyez-vous ? Qu'il est impossible de se rendre à pied ou en vélo dans un commerce de proximité ? Que votre pétition va rendre les abords de l'école Jean CORDIER plus sûrs pour les piétons, les enfants, les personnes âgées ? Les commerçants ont-ils besoin de vous pour défendre leurs intérêts (le vendeur de cycle doit être ravi que l'on s'oppose à un plan de valorisation du vélo) ? Allez-vous acheter votre baguette en voiture au coin de la rue ? Scandaleux.

Syndicat de quartier Les Echoppes - Le Vallon - Le Pin Vert 11/01/2021 18:11

Bonsoir Madame,
C'est bien l'objet du comité de quartier ! Nous tentons de répondre à l'intérêt général, ce qui, pour cette voie, est particulièrement difficile. En effet s'il est important de faciliter l'accès de la voie publique aux modes de transports dits "doux", il n'est pas du tout équitable d'exclure les autres modes de transport et de confisquer l'usage de l'espace public aux riverains en particulier. Ce projet a depuis cette publication été abandonné, mais nous travaillons avec la mairie pour obliger les usagers à se respecter les uns et les autres, et permettre ainsi un partage normal de cette voie par tous les usagers.
Cordialement,
Raymond Delcroix

Syndicat de quartier Les Echoppes - Le Vallon - Le Pin Vert 11/01/2021 18:10

Bonsoir Madame,
C'est bien l'objet du comité de quartier ! Nous tentons de répondre à l'intérêt général, ce qui, pour cette voie, est particulièrement difficile. En effet s'il est important de faciliter l'accès de la voie publique aux modes de transports dits "doux", il n'est pas du tout équitable d'exclure les autres modes de transport et de confisquer l'usage de l'espace public aux riverains en particulier. Ce projet a depuis cette publication été abandonné, mais nous travaillons avec la mairie pour obliger les usagers à se respecter les uns et les autres, et permettre ainsi un partage normal de cette voie par tous les usagers.
Cordialement,
Raymond Delcroix

Flore 11/01/2021 17:31

Ils faut protéger les enfants mais pas que, ils faut tous se protéger, des voitures qui roulent trop vite sur cette avenue, de l'absence de contrôles de vitesse sur cet axe qui seraient pourtant rémunérateurs et dissuasifs, de l'étroitesse des trottoirs vers le cimetière qui ne peuvent être empruntés qu'en marchant de profil, que la végétation qui déborde des habitations en l'absence d'entretien, etc.. Oui, il faut se protéger de tout ceci, comme ils faut se protéger de ceux qui, en vélo, grillent le feu du carrefour du Royal dans la plus parfaite et suffisante impunité, de ces mêmes vélos qui ne respectent pas les passages piétons, ect...

Syndicat de quartier Les Echoppes - Le Vallon - Le Pin Vert 19/06/2020 10:09

Nous savons tous que les déplacements doux sont très compliqués sur l'avenue Jean Cordier et beaucoup s'en plaignent. Cependant à mon tour je vous pose des questions : pensez-vous qu'un sens unique règlera la situation ? Pensez-vous que la confiscation de l'espace publique à des centaines de riverains sera compensé par une utilisation durable du deux roues ? Pensez-vous enfin qu'envisager le déplacemant ou la suppression de la ligne 24 facilitera les déplacements dans le quartier de Verthamon - Haut-Brion ?
Pour ma part je pense très sincèrement que la solution qui est en cours de réalisation est sans doute le meilleur compromis possible.
Raymond Delcroix